logotype Delphine Lehuu


Psychopraticienne en thérapie brève  

Poissy

Progresser pour en finir avec le manque d’estime de soi

La timidité et le manque de confiance en soi sont des phénomènes complexes relevant d’une seule et même émotion : la peur. Peur d’être jugé, peur de l’échec, peur de l’inconnu... peu importe la crainte ressentie, cela crée des blocages intérieurs et vous empêche d’être vous-même, d’avancer. Une consultation avec un psychopraticien fait partie des approches à envisager pour vous en délivrer.

D’où proviennent ces peurs « irraisonnées » ?

Dans un grand nombre de cas, les personnes timides ou manquant de confiance en elles le sont depuis l’enfance. Traumatismes, brimades, insécurité au sein du milieu familial... les causes peuvent être nombreuses. Souvent, celui ou celle qui en souffre est incapable de mettre des mots sur ses maux. Le manque de confiance en soi, contrairement à la timidité, peut aussi se développer à l’âge adulte.


Faible estime de soi : quelles conséquences au quotidien ?

La peur du rejet et du jugement sont caractéristiques de la timidité. Le manque de confiance en soi, lui, se manifeste plutôt par la peur d’échouer. Le principal intéressé ne craint pas tellement le jugement d’autrui : il est davantage dans l’autocritique. Lorsque l’on cumule ces deux troubles, il peut en ressortir de l’agressivité, du dénigrement ou même de la culpabilisation (rejet de la faute sur autrui).

Autant de phénomènes difficiles à vivre et à gérer au fil des jours, des mois, voire des années, tant pour la personne directement concernée que pour l’entourage. Ces sentiments peuvent générer un état de détresse psychologique, engendrant lui-même anxiété, irritabilité, colère ou encore épuisement. Ceux-ci sont d’autant plus forts que de nos jours, la tendance à l’individualisme et à la prise de responsabilités prédomine. La pression sociale peut alors rapidement atteindre son paroxysme et mener, à terme, à l’isolement.


Comment puis-je vous venir en aide en tant que psychopraticienne ?

La thérapie avec l’aide d’un(e) psychopraticien(ne) est une voie à emprunter pour développer l’estime de soi. De par ma formation et mon parcours personnel, je suis à même de vous écouter, de vous entendre et de vous comprendre, sans jugement aucun, mais aussi d’identifier l’origine de vos blocages.