logotype Delphine Lehuu


Psychopraticienne en thérapie brève  

Poissy

Etat dépressif, syndrome d’épuisement professionnel : et si la thérapie brève était la solution ?

La dépression et le burn out sont des affections qui peuvent toucher chacun d’entre nous. Cela, sans distinction d’âge ni de genre. Selon l’INSERM, 20 % des Français seront amenés à souffrir de dépression au moins une fois au cours de leur vie. Le burn out, lui, aurait touché en France pas moins de 17 % des salariés l’an passé. Vous ou l’un de vos proches êtes concernés ? La thérapie brève peut vous aider à reprendre le dessus !

Comment différencier le burn out de la dépression ?

Ces pathologies se distinguent principalement par leur ampleur. Le burn out, dit aussi syndrome d’épuisement professionnel, découle d’un stress et/ou d’une pression au travail devenu(e) ingérable, et est comme son nom l’indique exclusivement lié à l’univers professionnel. La dépression est plus généraliste : elle interfère sur tous les plans du quotidien. Bien sûr — et c’est là que ça se complique, — le burn out peut aussi affecter tout ou partie des aspects de la vie personnelle. Néanmoins, ce dernier reste plus insidieux et a tendance à s’installer petit à petit, tandis que l’état dépressif est d’ordinaire plus soudain.


Dépression, burn out : des symptômes communs

La dépression partage avec le burn out un certain nombre de signes cliniques, avec en première ligne l’épuisement physique et psychique. Les troubles du sommeil, de la mémoire et de la concentration lient également ces deux états, de même que :
• L’anxiété ;
• La baisse d’estime de soi ;
• La tristesse ;
• La honte, assortie d’un sentiment d’être jugé ;
• La colère ;
• Le repli sur soi ;
• Ou encore un sentiment de perte de contrôle.


Si le burn out ou la dépression peut se manifester seul(e), l’un et l’autre peuvent aussi apparaître de manière conjointe. Un facteur supplémentaire tendant à favoriser l’errance diagnostique et pouvant potentiellement aggraver les symptômes ressentis, avec des conséquences parfois graves. L’heure est alors à l’urgence : plus vite vous consulterez, plus tôt vous sortirez de cette spirale infernale et mieux vous préviendrez les rechutes potentielles.

Pourquoi me faire confiance dans le cadre d’une thérapie brève ?

Il est avant tout essentiel de cibler les raisons qui ont pu vous mener au burn out ou à la dépression. De par ma formation de psychopraticienne et mon expérience personnelle, je suis en mesure de lever le voile sur la question. Mon travail consiste ensuite à déployer la ou les méthode(s) de psychologie énergétique la (les) plus adaptée(s) à votre situation personnelle, dans une logique de lâcher prise. Objectif ? Vous aider à renouer avec les émotions positives (plaisir, joie...) et à voir la vie du bon côté, toujours dans un esprit d’écoute et de non-jugement. Pour entrevoir un changement positif dans votre vie, réservez dès à présent votre première séance !